L'équipe du CMP Corentin

                                                         

à    Monsieur Chassaniol

Directeur

Centre Hospitalier Sainte Anne

 

 

                                                                                                                                                         LR avec AR

 

                                                                                                                                                                                                                                Paris, le 21 mai 2013

 

 

Objet :  Projet de déménagement du CMP Corentin. Répartition et continuité de l ‘offre de soins sectorielle pour les enfants du XIV ème arr

 

Monsieur le Directeur

 

Suite aux informations transmises par notre chef de service, MOP, après la dernière réunion de COPIL du 23/04/2013, concernant entre autres l’emménagement du Centre médico-psychologique, 22 rue du Père Corentin à l'Institut de Puériculture de Paris, et suite à la visite des locaux de l’IPP le 25/04/13, nous sollicitons de votre haute bienveillance l’obtention d’un entretien, au nom des membres de l'équipe du CMP, pour vous exprimer nos inquiétudes quant à l'avenir du secteur 6 de Psychiatrie Infanto-Juvénile, et pour vous exposer nos arguments contre le projet de transfert vers l'IPP.

 

1 – Le projet de déménagement du Centre médico-psychologique du 22 rue du Père Corentin vers le bâtiment de l’IPP Bd Brune remet en question notre pratique de secteur dans sa logique de proximité avec le lieu de résidence des patients, les partenaires médicaux, scolaires et sociaux et les unités intra-hospitalières du service, la cure institutionnelle (2 CATTP et GST), le Centre Référent des Troubles Spécifiques du Langage oral et écrit et le Laboratoire de Psychologie.

L’éloignement du CMP de ce réseau local qui a mis du temps à se constituer aura pour effet de déstabiliser les usagers et de désorganiser les soins. Nous en craignons les conséquences, aussi, en termes d’activité.c

A ce  jour, nous apprenons que la fusion des deux guidances, celle de l’IPP et celle de Sainte-Anne, n’a pas été entérinée par le dernier COPIL du pôle Parnasse. Cette mutualisation des moyens était pourtant présentée comme le point fondateur du transfert des structures vers l’IPP.

 

Nous apprenons également que la mutualisation de certains moyens des deux services de pédopsychiatrie du CHSA en vue de la création de dix lits d’hospitalisation de pré-adolescents ne se fera pas à l’IPP.

 

Parallèlement, des unités de psychiatrie adulte vont maintenant s’insérer dans le bâtiment de l’IPP.

Ces incohérences remettent en question le projet d’établissement initial, soutenu par l’ARS, qui prônait un pôle d’excellence de la Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, formation et recherche universitaires comprises.

 

2 – Un déménagement envisagé dans les mois qui viennent, après de nombreux changements de calendrier auxquels nous avons été soumis, continuerait d’attaquer  notre travail quotidien et ne pourrait que nous discréditer auprès de nos patients et de nos partenaires.

 

3 – Le planning des travaux prévoyant d’aller à l’IPP, de revenir à Sainte-Anne quelques années plus tard pour ensuite retourner à l’IPP est pour nous une simple aberration : ces allers-retours porteraient gravement atteinte à la continuité et la qualité des soins pour les enfants de l’arrondissement.

 

4 – Dans la préoccupation de préserver la cohérence de nos pratiques intra et extra-hospitalières, nous envisageons d’informer les usagers et les partenaires de cette menace sur la qualité des soins sectoriels.

 

Dans l'attente d'une réponse favorable, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Directeur, notre respectueuse considération,

 

                                                                       L'équipe du CMP, représentée par :

 

Dr Sandrine Deloche pédopsychiatre praticien hospitalier, représentante des médecins.

 

Mr Yann Diener, psychologue, représentant des psychologues.

 

Mme Patricia Cosuti assistante sociale, représentante des travailleurs sociaux.

 

Mme Myriam Doduik, Mme Véronique Durousseau, orthophonistes, représentantes des orthophonistes.

 

Mme Estela Roitman, psychomotricienne, représentante des psychomotriciens

 

 

 

 

 

                                                                                                                                  

Copie à :

 

- Chef de Pôle, Dr Jean-Luc Marcel 

- Président de la CME, Dr Alain Mercuel 

- Président du Conseil d’Administration du CHSA, Mr  Serge Blisko

- Directrice des Ressources Humaines, Mme Marie-Cécile Mocellin

- Directrice  de la Qualité et des Risques, Mme Virginie Monnot

- Directrice des Soins, Mme Sylvie Leuwers

- Collectif des psychologues, Mme Dominique Willard   

- Maison des Usagers, Mme Roussi 

- Syndicat Sud-Santé Sainte-Anne

- CGT  Sainte-Anne

- CFDT Sainte-Anne

- FO Sainte-Anne

- CFTC Sainte-Anne

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.